Le blog des métiers
                     de la communication
      dans l'art et la culture
Le blog des métiers
                     de la communication
      dans l'art et la culture
 
Comment Converse mise sur les jeunes artistes pour sa communication.
Arts | Mécénat
GEORGES BAUR | 25.10.2013 | 10:41

Converse, en s'improvisant mécène des jeunes artistes britanniques, pourrait bien participer à l'éclosion du Warhol de demain.


GEORGES BAUR
Directeur artistique
BIOGRAPHIE >>

Converse co-organise outre-manche, avec la Whitechapel Gallery et le magazine Dazed, un prix d’art contemporain pour les jeunes artistes britanniques.

Chaque année depuis 2010, l’Emerging Artists Award fait la promotion d’artistes de moins de 35 ans, ayant finis leurs études, et n’étant pas encore représentés en galerie.

L’événement possède déjà une certaine notoriété, notamment grâce à la crédibilité de ses organisateurs et à la qualité de son comité, qui comprend notamment l’artiste Jeremy Deller, ancien lauréat du Turner Prize, celebre prix d’art contemporain pour les « grands ».

Les retombées pour les artistes retenus sont importantes : 1000£ pour un artiste sélectionné, cet argent servant à organiser une exposition personnelle et un supplément de 5000£ pour le gagnant.

Outre le rôle de mécène qu’endosse le prix, il permet aux artistes récompensés d’acquérir une vraie notoriété. Ainsi, la lauréate de l'édition 2012, Gabrielle Beverage, est depuis représentée par la célèbre galerie Saatchi. Richard Parry, gagnant du prix en 2011, eut lui l'honneur d'être retenu pour la 13e biennale de Venise.

En se positionnant comme un mécène faisant la promotion de la jeune création, le fabricant de la sneaker culte (classé première marque de mode sur Facebook) renforce encore un peu plus son image auprès des jeunes générations mais aussi et plus généralement, auprès de tous les amateurs d’art contemporain.

Présentation du prix et des artistes pour l'édition 2013 visbile ici.
 

Présentation vidéo de l'événement

Retour à l'accueil du Blog


Daniel Bernard
Journaliste
BIOGRAPHIE >>

Depuis son ouverture en 2008 la Fondation d’entreprise Francès à Senlis construit une collection sur les excès de l’homme. Conçue par un couple, Estelle et Hervé Francès, la fondation d’entreprise Francès accueille jusqu’à fin décembre 2020 l’artiste français Kader Attia, lauréat du Prix Marcel Duchamp (2016) représenté par la Galleria Continua partenaire de cette exposition, intitulée “Mémoire de l’Oubli”.

Pour Le blog Art 360 by Communic’Art, la cofondatrice revient sur le pari audacieux de cette création, sa communication et son impact local.

 

Pour émerger parmi les innombrables fondations d’entreprise, avec des moyens relativement modestes, faut-il communiquer plus que les autres, ou radicalement différemment ?

→ Lire la suite
JULIE MAILLARD, DIR’ COM’ DU MUSEE DE L’ELYSEE, « LA PHOTOGRAPHIE EST PARTOUT, ELLE EST A TOUS ET FAITE PAR TOUS »
Arts | Institutions | Mécénat
Daniel Bernard | 03 Avril 2019 | 10:04

© Sebastien Nobel

Billets des éditorialistes

Les derniers articles

2019

2018

2016

2015

2014

2013


 
Le blog 360° est une production Communic'Art