Le blog des métiers
                     de la communication
      dans l'art et la culture
Le blog des métiers
                     de la communication
      dans l'art et la culture
 
Miss Dior embaume le Grand Palais. Coup de pub ou véritable manifestation culturelle ?
Artistes | Arts | Médias
MÉLANIE MONFORTE | 09.04.2014 | 07:54

La Maison Dior a demandé à 15 femmes artistes venues du monde entier de créer une œuvre autour de cette fragrance au flacon motif pied-de-poule.


MÉLANIE MONFORTE
Chargée de communication
BIOGRAPHIE >>

Avant d’être couturier, Christian Dior était un galeriste réputé qui eut la chance d’exposer et de côtoyer Bernard Buffet, Joan Miró, Salvator Dalí, Man Ray ou Giacometti.

Dans la continuité de ce lien historique avec l’art, Dior met en avant son parfum emblématique "Miss Dior". Les univers de la Mode, de l’Art et du Design se confondent de plus en plus, c’est un fait. Cet événement est-il un moyen de placer le petit monde de la couture au centre des institutions culturelles les plus prestigieuses ou le signe d’un retour à une période dorée de la création artistique lorsque stylistes et plasticiens ambitionnent de travailler ensemble au service de l’art et du beau ?

Dans cette époque où un achat doit constituer une expérience, où la communication se targue d’être un art et où les marques redoublent de créativité au service d’une frénésie commerciale, la réponse se situe certainement à mi-chemin.

Le choix de la période (à l’approche de Noël) est en tous cas le moment opportun pour une opération célébrant un parfum. La démarche admet nécessairement un caractère publicitaire à peine dissimulé. D'autre part, la faiblesse de l'intérêt curatorial (une scénographie, aussi spectaculaire soit elle, ne justifie pas à elle seule une exposition) et la qualité inégale des oeuvres exposées peinent à convaincre le visiteur en quête de pertinence dans la proposition artistique.
 

Miss Dior au Grand Palais - Teaser de l'exposition
 

Miss Dior au Grand Palais - Vernissage de l'exposition

Retour à l'accueil du Blog


Daniel Bernard
Journaliste
BIOGRAPHIE >>

Depuis son ouverture en 2008 la Fondation d’entreprise Francès à Senlis construit une collection sur les excès de l’homme. Conçue par un couple, Estelle et Hervé Francès, la fondation d’entreprise Francès accueille jusqu’à fin décembre 2020 l’artiste français Kader Attia, lauréat du Prix Marcel Duchamp (2016) représenté par la Galleria Continua partenaire de cette exposition, intitulée “Mémoire de l’Oubli”.

Pour Le blog Art 360 by Communic’Art, la cofondatrice revient sur le pari audacieux de cette création, sa communication et son impact local.

 

Pour émerger parmi les innombrables fondations d’entreprise, avec des moyens relativement modestes, faut-il communiquer plus que les autres, ou radicalement différemment ?

→ Lire la suite
JULIE MAILLARD, DIR’ COM’ DU MUSEE DE L’ELYSEE, « LA PHOTOGRAPHIE EST PARTOUT, ELLE EST A TOUS ET FAITE PAR TOUS »
Arts | Institutions | Mécénat
Daniel Bernard | 03 Avril 2019 | 10:04

© Sebastien Nobel

Billets des éditorialistes

Les derniers articles

2019

2018

2016

2015

2014

2013


 
Le blog 360° est une production Communic'Art