“Souveraines” de Pierre de Vallombreuse
en exposition à la galerie Argentic

Souveraines de Pierre de Vallombreuse
18.08.2015
Partagez
cette information
Image haute :
Badjao, mer de Sulu
© Pierre de Vallombreuse
Courtesy Galerie ARGENTIC
 
Image basse :
Jeune femme Palawan
© Pierre de Vallombreuse
Courtesy Galerie ARGENTIC
 
 
Du 13 octobre au 21 novembre 2015, la Galerie ARGENTIC présente Souveraines, une exposition de photographies noir et blanc, vibrantes et inédites, de Pierre de Vallombreuse. Il est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus grands photographes contemporains sur les peuples autochtones. L’exposition fait écho à la parution, en octobre prochain, de l’ouvrage éponyme aux Éditions Arthaud (Flammarion). 
 
Si les occidentaux se battent encore pour la considération d’un statut pleinement égalitaire entre les hommes et les femmes, dans certaines cultures plus traditionnelles et isolées, la tendance semble plutôt à l’inversion : les femmes occupent une place centrale dans les fondements sociaux et spirituels, en préservant ou prônant l’égalité et l’équilibre entre les sexes. 
 
Pour Souveraines, Pierre de Vallombreuse a rencontré quatre peuples d’Asie du Sud-Est où les lignées féminines occupent une place décisive. Des peuples où naître femme n’équivaut ni à une condamnation, ni à un châtiment, mais est une bénédiction : les Khasi, au Nord-Est de l’Inde, peuple matrilinéaire et matrilocale où les enfants reçoivent à la naissance le nom de leur mère ; les Palawans des Philippines, où hommes et femmes vivent en parfaite égalité ; les Moso, tribu du sud-ouest de la Chine qui pratique toutes les formes du Matriarcat ; ou encore les Badjao, en Malaisie qui abolissent toute forme de hiérarchie et prônent une civilisation égalitaire et libertaire.  
 
De ces rencontres singulières, il tire des portraits photographiques poignants, empreints de force, de vie et de vérité. Attachantes et intrigantes, ces fillettes, jeunes femmes, mères et grands-mères témoignent à travers les clichés et le regard de Pierre de Vallombreuse de leur liberté et de leur épanouissement, dans les endroits les plus isolés du globe. 
 
 
ARGENTIC
une galerie dédiée la photographie humaniste
 
Située au 43 rue Daubenton dans le 5ème arrondissement parisien, au cœur du quartier Mouffetard, à très forte empreinte historique et artistique, la galerie ARGENTIC privilégie la photographie humaniste à travers la présentation d’œuvres de Willy Ronis, Robert Doisneau, Izis, Sabine Weiss ou encore Henri Cartier Bresson. 
 
Inaugurée en janvier 2015, la galerie ARGENTIC se donne alors pour mission la présentation d’œuvres rares et emblématiques, de photographes précurseurs aux plus contemporains. 
 
Privilégiant une vision à long terme, ARGENTIC s’attache à présenter des tirages d’une qualité irréprochable ainsi qu’à développer une confiance pérenne avec ses visiteurs et collectionneurs. 
 
La galerie ARGENTIC présente annuellement cinq expositions, en plus de sa participation à Fotofever Paris – Photography Art Fair
 
 
Souveraines, Pierre de Vallombreuse
DU 13 OCTOBRE AU 21 NOVEMBRE 2015
 
Galerie ARGENTIC  
43 rue Daubenton - 75005 Paris
 
Les autres actualités de communic'Art