Actualité

23.03.2018

LE CENTRE DES ARTS D'ENGHIEN EXPOSE L'UNIVERS FANTASTIQUE DE L'ARTISTE YOICHIRO KAWAGUCHI

Infos Pratiques

Exposition Yoichiro Kawaguchi
du 5 mai au 8 juillet 2018
Centre des Arts d'Enghien-les-Bains

2-16 Rue de la Libération 
95880 Enghien-les-Bains
www.cda95.fr


Image principale : Détail de Marine, Yoichiro Kawaguchi 
 

Image ci-dessous : Mura, Yoichiro Kawaguchi

 

Photographies, vidéos, installations et mêmes structures gonflables géantes, cette première exposition monographique de l’artiste japonais Yoichiro Kawaguchi en France, immerge le spectateur dans un univers à la fois fantastique et futuriste, mais aussi étrange et parfois inquiétant. Chercheur en images numériques 3D, il compte parmi les pionniers de l’image de synthèse, dès la fin des années 70. 
 

 Invitation au « Paradis cosmique » 

Créatures issues de mutations génétiques, vestiges d’un passé oublié ou avant-gardes d’une fiction où tout reste à écrire, le monde visuel de Kawaguchi provient tout droit des profondeurs océaniques ou cosmiques, de leur imaginaire et de leur poésie. 

Oscillant entre végétal et animal, les créatures qui peuplent son univers artistique sont en constante évolution, en éternelle mutation. Filamenteuses bourgeonnantes, arborescentes, bulbeuses, ces espèces semblent se produire et se reproduire à l’infini, illustrant ainsi le principe de métamorphose, que Yoichiro Kawaguchi développe dans l’ensemble de son oeuvre.

Dans un jeu de couleurs saturées, leur chair se dessine, réduite à une simple enveloppe lumineuse, à une membrane sans plis, sans aspérités et sans épaisseur, semi-transparente. Et cette peau, brillante comme du mercure, reflète partiellement aussi bien le monde qui la baigne que des parties du corps auquel elle appartient, dans un fascinant jeu de miroir où l’objet se fond et se confond avec son reflet. 

Une vision du monde de demain bercée d’onirisme 

De chacune de ses oeuvres surgit une lumière, celle là-même qui rappelle l’art subtil de la laque et de la glaçure noire, l’art du mat et du brillant et ce goût obsessionnel pour la métamorphose. Et cette dernière, traduit, selon la notion du « Mujô-kan » en japonais, l’impermanence des êtres dans un monde éphémère.

Cette exposition à la croisée de la biologie et de l’informatique est l’occasion de traduire de nouveaux modèles de représentation contrôlés à l’aide des technologies numériques, et de générer images et impressions 3D au fil de formes démesurées ou de textures retravaillées. 

Ce savoir-faire issu de recherches à la fois scientifiques et artistiques donne ici corps à un imaginaire futuriste, à une vision du monde de demain propre à l’artiste, nourrie de fantasmes et d’incertitudes. Un monde régi par des forces technologiques qui permettront, à partir de ce qui est déjà, de créer, transformer, muter de nouvelles matières et de nouveaux êtres selon un processus de reproduction alternatif. La force de Yoichiro Kawaguchi consiste à faire de ses images de synthèse issues de processus technologiques et scientifiques, un univers bercé d’onirisme et de poésie. 


Image principale : Détail de Marine, Yoichiro Kawaguchi 
 

Image ci-dessous : Mura, Yoichiro Kawaguchi

 

Infos Pratiques

Exposition Yoichiro Kawaguchi
du 5 mai au 8 juillet 2018
Centre des Arts d'Enghien-les-Bains

2-16 Rue de la Libération 
95880 Enghien-les-Bains
www.cda95.fr